Musiques de l'âme

17,50

Si l’âme (pneuma, anima) est l’autre nom du souffle, la musique est certainement, de tous les arts, celui qui est le plus naturellement associé aux mouvements de l’intériorité. Cela s’explique par la place privilégiée qu’y tiennent la voix et le chant, mais plus généralement par la capacité des sons à donner des émotions humaines les plus subtiles, ou les plus profondes, une expression vive qui mobilise à la fois l’esprit et les sens, les passions de  l’âme et l’énergie du corps. En projetant la vie affective dans une forme rythmée, en l’enrichissant de toutes les harmoniques du sentiment, la musique lui confère en même temps une structure. Celle-ci peut consonner avec les grandes orientations d’une vie spirituelle, et parfois d’une éthique. De nombreuses traditions en ont exploré les vertus thérapeutiques.

Ces questions sont l’occasion de lever quelques coins du voile qui recouvre habituellement les phénomènes de l’inspiration et de l’extase musicales : de la Passion selon saint Matthieu de Jean-Sébation Bach au Love Supreme de John Coltrane, en passant par la musique romantique, le tanbur d’Ostad Elahi ou le duende flamenco.

Catégorie:
Journées de la solidarité humaine
Mots clés:
Arts, Musique
Année:
2022
Pages:
142
Commander:
Commander sur le site de l\\\'éditeur
Préface
Par Pierre Sauvanet

Des pouvoirs spirituels prêtés à la musique
Par Marianne Massin

Le chant de l’âme chez les musiciens romantiques allemands
Par Brigitte François-Sappey

Transport et connexion dans les pratiques musicales orientales : hâl vs tarab
Par Jean During

’Body and Soul’. Le jazz et son esprit
Par Raphaël Imbert

Biographies