La Beauté à la rencontre de l’éducation

27.55

Un grand nombre de personnes soulignent aujourd’hui l’importance de la formation de la conscience éthique dans l’éducation ; et tous les éducateurs savent combien cet apprentissage est difficile. On pourrait dire l’inverse à propos de la formation esthétique : peu de personnes sont convaincues de sa nécessité, et beaucoup méconnaissent ses difficultés. Entre éthique et esthétique, les ponts ne sont pas faits. En ce qui concerne le théâtre, le vieux paradoxe de Diderot y a contribué : le talent du comédien c’est celui de la simulation, autrement dit, l’art du mensonge. Comment croire alors que le théâtre puisse développer le sens moral d’un enfant ?

En réalité, la scène – comme toute véritable expérience artistique – n’interpelle pas d’abord l’enfant au niveau moral, mais au niveau ontologique : elle lui permet de vivre une expérience d’être en se donnant. « Le tout du comédien, c’est de se donner » aimait à dire Jacques Copeau. Le vrai paradoxe du théâtre est peut-être là : la scène n’est pas un lieu où l’on apprend à « faire semblant », mais un lieu de rencontre, où l’on découvre qui l’on est en prenant le risque de se donner tel que l’on est : « Moi je fais du théâtre pour communiquer avec le monde entier » écrit Clara, 10 ans.

Elisabeth Toulet, fondatrice de l’Académie internationale de Théâtre pour enfants, nous fait partager, avec simplicité et enthousiasme, trente ans d’expérience auprès d’enfants de différents continents et de tous milieux sociaux, dans un livre qui passionnera tout autant les parents, les enseignants et les chercheurs de voies nouvelles dans l’éducation.

Catégorie:
Éthique en contextes
Mots clés:
Enseignement / Education / Formation, Littérature / Poésie / Théâtre
Editeur:
L’Harmattan
Année:
2014
Pages:
250
Commander:
commander en ligne
Préface par André de Peretti

Introduction

Première partie : Vivre, un métier qui s’apprend

De l’école à la Sorbonne
« La beauté sauvera le monde »
De la formation d’animateurs à celle des enfants
Fondation de l’Académie internationale de Théâtre pour enfants
Un trait d’union entre théâtre et personnalisme

Deuxième partie : La beauté, l’enfant et le théâtre

Introduction
Le retour du Beau
De l’Éducation nouvelle à Edgar Morin. L’éducation à la recherche d’un nouvel humanisme
De l’éducation du comédien à l’éducation par le théâtre

Troisième partie : Qu’en pensent les enfants ?

Introduction
Bérénice et Thétis
Jeff et Pâris
Le personnage de théâtre, ce grand éducateur de l’enfant

Conclusion

Questionnaires d’enquête